Événements

Ciné-Spectacle | Le Vent dans les roseaux
Mercredi 15 novembre à 14h30
 
Festival du film franco-arabe
Du 24 novembre au 5 décembre 2017
 
Soirée d'ouverture du festival | Blessed Benefit
Vendredi 24 novembre à 19h30
 
Rencontre avec Nadia Meflah, c... | Wajib
Samedi 25 novembre à 14h30
bnp-partenaire-hor

Inscrivez-vous à la newsletter

banner 235x170
Vendredi 1er décembre à 20h30

Rencontre avec le réalisateur Tarik Saleh

> Événements > Festival du film franco-arabe

Tarik SalehTarik Saleh, réalisateur
Tarik Saleh est né à Stockholm en 1972. Il débute comme artiste de graffiti. Sa fresque “Fascinate”, réalisée en 1989, est une des plus vieilles peintures de graffiti existant dans le monde. Son travail comme directeur artistique le mène à lancer le magazine documentaire ”Alive in Cairo”. Quelques années plus tard, il publie le magazine Atlas. En 2001, lui et son co-directeur Erik Gandini (en) produisent Sacrificio: Who betrayed Che Guevara ?. En 2005, toujours avec Erik Gandini, il produit Gitmo: The New Rules of War, documentaire sur les camps de détention de la baie de Guantanamo. Ce film remporte de nombreuses récompenses aux États-Unis et en Europe. En 2009, il réalise son premier long-métrage de fiction, le film d’animation Metropia, dont les principales voix sont assurées par Vincent Gallo et Juliette Lewis.

Le Caire Confidentiel

Affiche du film Le Caire Confidentiel
Réalisé par Tarik Saleh
Danemark | 2017 | Policier, Thriller | 01h51
Grand Prix du Festival du film policier de Beaune
Grand Prix du Jury Fiction étrangère Festival de Sundance
Avec Fares Fares, Ger Duany, Mohamed Yousry, Hichem Yacoubi, Hania Amar
Résumé
Le Caire, janvier 2011, quelques jours avant le début de la révolution. Une jeune chanteuse est assassinée dans une chambre d’un des grands hôtels de la ville. Noureddine, inspecteur revêche chargé de l’enquête, réalise au fil de ses investigations que les coupables pourraient bien être liés à la garde rapprochée du président Moubarak.

Un film noir arabe prenant en charge un contexte politique récent et toujours d’actualité, ce serait déjà pas mal, mais là n’est peut-être pas le plus important. L’essentiel, c’est le talent et l’inspiration de Tarik Saleh pour transcender ce matériau réaliste, renouveler ses codes, en s’échappant dès qu’il le peut des clous de l’enquête de son flic pour se laisser porter par les vents d’une balade cinématographique sensualiste et sensorielle. Ce polar, haletant et très réussi, réinvente les codes du genre dans une société égyptienne sous tension, gangrenée par la corruption. Brillant.

> Séances
Vendredi 01 décembre à 20h30  VO
Lundi 04 décembre à 18h00  VO
Mardi 05 décembre à 16h00  VO
Bande-annonce