Événements

Ciné-Spectacle | Le Vent dans les roseaux
Mercredi 15 novembre à 14h30
 
Festival du film franco-arabe
Du 24 novembre au 5 décembre 2017
 
Soirée d'ouverture du festival | Blessed Benefit
Vendredi 24 novembre à 19h30
 
Rencontre avec Nadia Meflah, c... | Wajib
Samedi 25 novembre à 14h30
bnp-partenaire-hor

Inscrivez-vous à la newsletter

banner 235x170
Dimanche 3 décembre à 19h

Rencontre avec le réalisateur Merzak Allouache

> Événements > Festival du film franco-arabe

Merzak AllouacheMerzak Allouache, réalisateur
Merzak Allouache est né à Bab El Oued. Il étudie le cinéma à Alger à l’Institut National du Cinéma et termine son cursus à l’IDHEC. En 76, il réalise son 1er long-métrage Omar Gatlato. Il séjourne en France de 1983 à 1988, puis retourne en Algérie où il tourne en 1993 Bab El Oued City. Les évènements violents qui secouent l’Algérie le forcent à partir. Il s’installe à Paris. Depuis, il alterne ses tournages entre la France et l’Algérie. Ses films Le Repenti (2012) puis Les Terrasses (2013) ont été présentés au Festival du Film franco-arabe.

Enquête au paradis

Réalisé par Merzak Allouache
Documentaire | Algérie, France | 2016 | 2h15
FILM INÉDIT
Résumé
Nedjma, jeune journaliste d’investigation dans un quotidien, mène une enquête sur le paradis, mais pas n’importe quel paradis. Sa recherche se concentre sur le paradis que présentent, pour les besoins de leur propagande extrémiste et leurs appels au djihad, des prédicateurs salafistes du Maghreb et du Moyen-Orient à travers des vidéos qui circulent sur Internet. Mustapha, son collègue, l’assiste et l’accompagne dans cette enquête qui la conduira à sillonner l’Algérie...

En questionnant des Algériens de toutes conditions sur leur vision du paradis, Merzak Allouache continue d’explorer son pays meurtri, le silence qui s’est fait sur le passé et menace de tarir tout futur, la frustration, la violence larvée, la montée d’un nouvel intégrisme, l’hypocrisie du pouvoir. Merzak Allouache livre un film sensible, où sous couvert de religion, il esquisse par touches successives un véritable état des lieux de la société algérienne. Rare.