La Nouvelle Soirée

Passe-montagne

Jeudi 15 mars à 21h

Rencontre avec Jean-François Stévenin, réalisateur et Yann Dedet, monteur

À l’occasion de la parution du livre Le Point de vue du lapin de Yann Dedet (POL Éditions), une séance dédicace aura lieu à l’issue de la soirée.

 

Passe-montagne

De Jean-François Stévenin

France | 1978 | Comédie dramatique | 01h50
Avec Jean-François Stévenin, Jacques Villeret, Texandre Barberat, Jean-François Balmer

séance

Jeudi 15 mars à 21h00  VF

Georges quitte Paris pour se rendre à un séminaire à l’autre bout de la France. Lorsque sa voiture tombe en panne au bord de l’autoroute, un homme, Serge, propose de le dépanner. Il installe Georges chez lui, promettant de s’occuper de la voiture le lendemain. Mais alors que la réparation s’éternise, les deux quadragénaires passent de la méfiance réciproque à une étrange amitié et partent dans la forêt jurassienne, à la recherche de la combe idéale pour faire décoller l’oiseau- nacelle de Serge.

Film de territoire, de conquête. Les deux compères-enfants retrouvent la liberté, celle de la nuit profonde, de la forêt sans fin. Jamais, je crois, la campagne n’a été aussi bien enregistrée. Les flux sombres des ténèbres, les odeurs animales et végétales, l’aboiement des chiens, l’appel de la montagne, la brûlure douce de la neige. Cinéma physique et sensoriel. On regarde moins les images qu’on ne les écoute. Stévenin est un artisan du cinéma, au sens fort du terme. Son film donne le sentiment d’être travaillé à même la pellicule, creusé, tailladé, malaxé. Comme on fait de la mécanique, comme on prépare un repas.
Jacques Morice

Séance organisée dans le cadre des 17è Rencontres Nationales Art et Essai, Patrimoine/Répertoire.