Reinette l’Oranaise, le port des amours

Festival du film franco-arabe

Soirée de remise des prix

Vendredi 16 novembre à 20h30

Avant le film, projection des courts-métrages primés & remise des Prix du public et des Prix du jury pour le meilleur documentaire et pour la meilleure fiction.


En présence de la marraine Saphia Azzeddine

De Jacqueline Gozland

Documentaire | France | 1992 | 1h04

Reinette l’Oranaise, juive née en Algérie, figure parmi les grands noms de la tradition arabo-andalouse. Aveugle depuis l’âge de deux ans, elle s’est forgée une personnalité captivante et émouvante. En concert au New Morning, à Paris ou dans des interviews, la diva de la chanson arabo-andalouse, rappelle que la musique est son refuge vital contre la déchirure de l’exil.

Un document exceptionnel sur Reinette l’Oranaise ou les trésors de la musique Arabo-Andalouse et de la chanson Judéo-Arabe, réalisé par Jacqueline Gozland (voir bio. page 24). Reinette l’Oranaise a vécu à Romainville dès son rapatriement d’Algérie en 1962, jusqu’à sa mort le 17 novembre 1998.

Autres films à voir pendant le Festival du Film franco-arabe

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage et à collecter des mesures d'audience.. En savoir plus

J'ai compris